Nous sommes mobilisés pour continuer à vous garantir un service continu et restons disponibles afin d'assurer vos commandes et vos expéditions.

Comment choisir une poignée de porte ?

Pour bien choisir une poignée de porte, il est important de prendre en compte quelques critères :

-           La serrure de votre porte

-           Le système de fermeture et l’emplacement de la poignée

-           Le côté pratique et esthétique de la poignée

-           La fixation de la poignée

-           Les mesures de votre poignée de porte

-           Ensemble ou demi-ensemble

Choisir une poignée de porte en fonction de sa serrure

Il faut savoir que chaque serrure est accompagnée d’une poignée distincte selon son modèle. Voir le schéma ci-dessous.

Système de fermeture et emplacement de la poignée

Pour choisir une poignée de porte, il faut tenir compte de la pièce dans laquelle la porte sera installée. Les systèmes de fermeture des portes peuvent être sans clé, à clé ou à condamnation. 

La poignée de porte sans trou

Ce type de poignée de porte est généralement sur plaque ou rosace non percée et ne dispose d’aucun système de condamnation. Elle est principalement utilisée pour les portes de séjour, de salon, de cuisine ou de chambre.

La poignée de porte à clé 

Ce système de poignée est souvent utilisé pour les portes de garage, de cave, de bureau et même parfois de chambre. Elle est utilisée pour toutes les pièces de la maison ayant besoin d’être condamnées pour des besoins d’intimité ou de sécurité. Les poignées de porte sont proposées avec un trou de clé ou un trou accueillant un cylindre.  Pour les portes d’entrée, il est important de choisir une poignée spécifique, qui sécurisera au mieux votre habitation.

La poignée de porte à condamnation

Ce modèle de poignée de porte est généralement utilisé pour la salle de bains et les toilettes. Le système de condamnation prend ici la forme d’un bouton actionnable depuis l’intérieur de la pièce. Pour des mesures de sécurité, il est possible de décondamner la porte de l’extérieur avec une simple pièce de monnaie.

Choisir une poignée de porte pratique et esthétique

Il existe différents types de poignée variant selon l’usage que l’on en fait mais également selon son style son esthétique :

La poignée béquille 

Sans doute la plus courante, elle permet d’ouvrir ou de fermer la porte à l’aide d’une pression de la main qui va de bas en haut. Les portes peuvent être équipées d’une béquille simple, c’est-à-dire que l’ouverture à l’aide de la béquille ne se fait que d’un seul côté ou d’une béquille double qui permet d’actionner l’ouverture et la fermeture des deux côtés de la porte.

La poignée sur béquille se décline en de nombreuses matières et coloris. La poignée peut béquille existe en aluminium, en acier, en bois et même en laiton. En fonction des modèles, la finition permet d’avoir une poignée plus ou moins contemporaine pour s’adapter à votre décoration.

Le bouton de porte

L’ouverture et la fermeture de la porte se fait en orientant la poignée sur le côté. De même que pour la poignée béquille, la porte peut être équipée d’un seul bouton, qui ouvrira d’un côté ou de deux boutons, qui permettra l’ouverture des deux côtés de la porte. Ce type de poignée prend toute sa dimension sur des portes anciennes et apporte un cachet certains aux intérieurs.

La poignée de tirage

Il suffit d’agripper avec la main la poignée puis pousser ou tirer la porte pour ouvrir ou fermer. Ces poignées sont souvent utilisées sur des portes de portails et de palières.

La poignée encastrée

Les poignées de porte encastrées ne sont pas visibles, elles sont souvent utilisées sur des portes coulissantes ou à galandage. Très discrète, elles sont pratiquement invisibles et parfaites pour un rendu impeccable.

La fixation de la poignée de porte

Il existe deux types de fixation de les poignées :

Plaque de propreté : elles se fixent à l’aide de vis relieuses sur la porte et permettent de camoufler les fixations de la poignée et le trou de serrure. La poignée est maintenue par la plaque de propreté et le carré de fixation. Avant de fixer la plaque de propreté, il est important de vérifier l’entraxe de fixation.

La rosace : contrairement à la plaque de propreté, la rosace de porte se fixe sur la porte à l’aide de vis en bois. La poignée est bloquée par la plaque de propreté, le carré de fixation ainsi qu’une vis sans tête. 

Les mesures de sa poignée

Avant de choisir une poignée de porte, il est important de prendre les dimensions de votre ancienne serrure.

Pour prendre les dimensions, il suffit de mesurer :

Le diamètre du carré de fixation : mesurer correctement la largeur du carré. La dimension peut varier de 6 à 8 mm.

L’entraxe de la serrure : mesurer entre le carré de la poignée et le trou de la serrure ou du cylindre. Attention, cette mesure n’est nécessaire que si la poignée est à condamnation.

L’entraxe de fixation : mesurer entre les points de fixation de la plaque de propreté. La dimension peut être de 165 mm ou 195 mm.

Ensemble ou demi-ensemble

Il existe des ensembles de poignées mais également des demi-ensemble.

Les ensembles de poignées : les poignées sont vendues par paires sur plaque ou sur rosace. Elles peuvent être à béquille ou à bouton. Ce sont les poignées les plus utilisées.

Les demi-ensembles : il s’agit d’une seule poignée avec une plaque de propreté ou une rosace. Idéal pour poser une poignée de styles différents de chaque côté de la porte. Attention, il est important de connaître le sens de pose de la poignée.